Le supplice de la tombe et sa félicité et l'interrogatoire par les deux anges Mounkar et Nakîr

Publié le par De la science et de la sagesse

Le supplice de la tombe et sa félicité et l'interrogatoire par les deux anges Mounkar et Nakîr 


24108 102350156464354 100000681109818 73308 3701934 n



Allâh ta3âlâ dit :

"Wa mâ yantiqou 3ani l-hawâ'in houwa 'il-lâ wahyoun youhâ" 

ce qui signifie :

"Il ne s'exprime pas sous l'effet de la passion; certes ce qu'il dit n'est qu'une révélation que Allâh lui révèle."  

 
(An Najm/3-4)


Allâh ta3âlâ a envoyé notre maître Mouhammad salla l-Lâhou 3alayhi wa s-sallam , fils de 3Abdou l-Lâh , fils de Abdou l-Mouttalib avec la religion de vérité. Il lui a ordonnée de la transmettre aux gens. Notre maître Mouhammad s'est alors acquitté de cette mission et a transmis le message en toute véracité et avec courage .

Tout ce que le prophète salla l-Lâhou 3alayhi wa s-sallam a porté à notre connaissance est vérité, que cela concerne le domaine des choses licites et des choses illicites , l'histoire des prophètes ou encore les choses qui adviendront dans le futur, en ce bas monde et dans l'au-delà.

Parmis les choses que notre Maître Mouhammad salla l-Lâhou 3alayhi wa s-sallam a porté à notre connaissance, il y a le supplice de la tombe, la félicité de la tombe et l'interrogation par les deux anges Mounkar et Nakîr.




Le supplice de la tombe : Il est un devoir de croire que Allâh châtie tous les mécréants dans leurs tombes. Ainsi, Il ordonne à des bestioles nuisibles de la terre de dévorer leurs corps et Il ordonnes à la terre de se refermer sur eux. Leurs tombes deviennent telles des antres de l'enfer et ils subissent encore d'autres genres de tourments et de supplices.

Quant aux musulmans désobéissants qui étaient grands pêcheurs et sont morts sans s'être repentis, ils se répartissent en deux catégories :



1- une catégorie que Allâh châtie dans la tombe

2-une autre à qui Allâh ne fait pas subir le supplice de la tombe.

Il se peut que le pardon pour l'un d'eux soit la cause de la demande de pardon d'un musulman vivant pour lui ou bien par une récitation de Qour'ân pour lui .


La félicité de la tombe : Il est un devoir de croire que Allâh accorde une félicité à Ses esclaves croyants et pieux dans leurs tombes. Comme exemple de cette félicité : leurs tombes sont éclairées d'une lumière semblable à celle de la pleine lune, elles sont élargies de 70 coudées sur 70 coudées et emplies de lumière, et il y a d'autres genre de félicité . 


L'interrogatoire par les deux anges Mounkar et Nakîr : Il est un devoir de croire en Mounkar et Nakîr  qui sont deux anges noir-bleus . Ils interrogent le mort sur sa tombe : 

"Que disais tu de cet homme Mouhammad ?"

S'il est croyant, il dit  : 

"Je témoigne qu'il est l'esclave de Allâh et Son Messager."

S'il fait partie des mécréants , il ne prononcera pas cette phrase. Alors les deux anges le frapprent entre les oreilles avec une masse de fer telle que les montagnes s'écrouleraient si elles en recevaient les coups. 

L'interrogatoire par les deux anges a lieu pour le croyant et pour le mécréant . Mais le croyant accomplit n'est ni atteint de panique ni d'inquiétude par leur interrogatoire car Allâh raffermit son coeur. Ainsi, il n'est pas terrorisé par leur apparence effrayante.
Les prophètes, les martyrs et les enfants -à savoir ceux qui sont morts avant la puberté- ne sont pas concernés par cet interrogatoire.  
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article